Aller au contenu principal

Dans les films

Dans les personnalités

Dans les événements

Dans les contenus

Dans la médiathèque

La Cérémonie

L’Affiche de la 45e Cérémonie des César

Scroll

Anna Karina, figure mythique de la Nouvelle Vague, s'en est allée en cette fin d'année 2019...
C'est en hommage à la muse de Jean-Luc Godard que l'Académie des Arts et Techniques du Cinéma lui dédie l'affiche de la 45e Cérémonie des César.

Anna Karina était la magnifique incarnation de la femme à la fois libertaire et ingénue. Ce mélange savoureux, cette beauté incandescente, l'évidence d'un immense talent d'actrice, ont alimenté nombre de films des grands réalisateurs de la Nouvelle Vague : Rivette, Varda, Visconti, Schlöndorff... et évidemment Godard, avec qui elle a tourné pas moins de 7 films.
Dans "Une femme est une femme" premier film tourné en couleur et en cinémascope par le réalisateur, elle joue, elle chante, elle virevolte dans ce portrait de la femme des années 50/60, tiraillée entre les bienséances désuètes et ses aspirations de modernité, de liberté. Avec ce rôle qui lui sied à merveille, c’est la consécration pour la jeune comédienne qui décroche un Ours d’Argent de la Meilleure Actrice au Festival de Berlin en 1961.
Avec "Pierrot le Fou", elle franchit une nouvelle étape, en incarnant l’un de ses rôles les plus emblématiques, plus sombre, plus complexe, elle nous transmet des milliers d’émotions. Elle y est irrésistible et ses légendaires répliques continuent à tout jamais de nous hanter.

Elle n’est encore qu’une jeune mannequin lorsque le photographe Georges Dambier immortalise l’incroyable beauté d’Anna Karina.
Une femme sublime, souriante, élégante, et tournée vers l’avenir : une immense actrice !

L’Académie des Arts et Techniques du Cinéma vous donne rendez-vous pour sa 45e célébration des plus grands talents du cinéma français, le vendredi 28 février à 21h, sur la scène de la Salle Pleyel, en clair, en direct et en exclusivité sur Canal+.

  • L'Affiche de la 45e Cérémonie des César

    © Photographie : Georges Dambier 1959

La 45e Cérémonie