Aller au contenu principal

Dans les films

Dans les personnalités

Dans les événements

Dans les contenus

Dans la médiathèque

LES NUITS EN OR

La Tournée 2017

© Serge Arnal pour l'Académie des César 2017
Scroll

Qu'est-ce que la Tournée ?

Parallèlement aux projections des courts métrages, l'Académie des César invite les réalisateurs et réalisatrices de la Promotion Nuits en Or à participer à la Tournée : un voyage en Europe rythmé par des rendez-vous professionnels, des rencontres avec le public, et la découverte de grands lieux du cinéma et de la culture.
Le séjour s’achève dans la capitale française par la présentation des films au public de l’UGC Odéon.

En clôture de cette Tournée, l’Académie organise à l’UNESCO, le Dîner de Gala des Nuits en Or, en l'honneur des jeunes cinéastes, où chacun et chacune est accompagné d’une marraine ou d'un parrain de cinéma.

En 2017, la Tournée a été accueillie par l'Hellenic Film Academy à Athènes, l'Accademia del Cinema Italiano à Rome et l'Académie des César à Paris.

Découvrez le film de la Tournée 2017

L'Invité d'Honneur

Houda Benyamina, réalisatrice du film "Divines", ayant reçu le César 2017 du Meilleur Premier Film, est l’Invité d’Honneur de cette édition. Elle rencontrera à cette occasion l’ensemble des réalisateurs de la Promotion Nuits en Or 2017 pour une projection-rencontre autour de son film et transmettre son expérience sur le court et le long métrage.

Édito d'Houda Benyamina, Nuits en Or 2017:

"De la contrainte et du risque nait la singularité. Le court est la seule école que je connaisse en réalisation : une éducation sentimentale s’il en est, et la promesse sans cesse renouvelée de la parfaire. Un premier amour pavé d'embûches, qu'il faut savoir déjouer pour la beauté du geste, sans appuis si ce n'est sa foi et celle de ses collaborateurs, un acte gratuit qui est l'essence du cinéma.
33 promesses du monde entier donc. Et bien plus d’individualités créatrices derrière, dans un exercice que nous savons tous difficile, puisqu’il est moins reconnu – et sans doute aussi, un peu moins gargantuesque que le long.
C'est la possibilité de découvrir 33 regards singuliers et universels. Qui n’aurait pu avoir lieu sans les Nuits en Or. Et à vrai dire, la promesse d’une rencontre est certainement la plus belle. Les nuits à venir m’apparaissent déjà, pardonnez-moi, bien trop courtes."

© Pauline Gouablin, Guillaume Colrat, Lisa Guillet / ENS Louis Lumière pour l'Académie des César 2017